• Projet de loi El Khomri : la victoire du réalisme économique

     

    L'accueil fait par le monde des entreprises au projet de loi de la ministre du Travail Myriam El Khomri "visant à instituer de nouvelles protections pour les entreprises et les salariés" est sans précédent. La raison en est simple : pour la première fois depuis des décennies, c'est le réalisme économique qui a guidé la pensée réformatrice d'un gouvernement au moment de faire évoluer le droit du travail. Au demeurant, ce texte n'est pas le fruit de la victoire d'un camp, celui des employeurs, sur celui des salariés: cette vision est périmée depuis des lustres. Qu'est l'entreprise sans salarié et qu'est le salarié sans l'entreprise ? Voilà le vrai progrès de ce projet de loi au fond, concevoir la relation entre employeur et employé comme efficace et vouloir que l'équation soit équilibrée, en vue du maintien et du développement de l'emploi.

    Où sont les progrès ? D'abord cesser de faire comme si les entreprises allaient toujours bien, indépendamment des étiages de marché et des circonstances économiques dégradées, ressortit au bon sens. Oui les baisses de chiffre d'affaire existent, oui les pertes d'exploitation existent. Ensuite, considérer que toutes les entreprises ne doivent pas être mises à la toise et que celles qui conquièrent de nouveaux marchés méritent plus de souplesse est salutaire. Oui la flexibilité apportée par l'assouplissement du temps de travail est gage de compétitivité. Enfin, les contentieux entre entreprise et salarié ne doivent grever d'incertitude ni l'avenir de l'une ni celui de l'autre. A cet égard, oui la sécurisation des parties par la maîtrise de l'aléa prud'homal était nécessaire.

    La FNAIM est fondée à être plus sensible encore que les organisations professionnelles des autres secteurs d'activité à ces avancées juridiques et sociales : la cyclicité des marchés immobiliers et leur hyper dépendance à l'état de l'économie générale faisaient mauvais ménage avec la rigidité du statut de salarié et du temps de travail, et avec l'impossibilité pour une entreprise de faire valoir des difficultés économiques objectives. En outre, les entreprises de service à l'immobilier, agences immobilières et cabinets d'administration de biens, sont de taille artisanale ou familiale pour 90% d'entre elles, à l'origine de 80% des emplois : ces structures ont un besoin urgent de flexibilité et de pragmatisme. Le projet de loi El Khomri doit désormais être respecté par le Parlement dans sa logique fondamentale, qui permet de bien augurer d'une relance de l'emploi dans notre pays, en particulier dans l'immobilier. Rappelons que ce secteur peut générer jusqu'à un demi-point de croissance s'il lui est ménagé des conditions favorables.


    votre commentaire
  • Objectif 2016 pour Espaces Atypiques : cap sur les 20 agences

     

    Réseau d’agences immobilières spécialisées dans les biens contemporains, Espaces Atypiques souhaite ouvrir 6 à 8 agences en 2016 en France, mais également mener une politique de développement dans les pays francophones limitrophes afin d'atteindre 5,5 millions d’euros de chiffre d’affaires cette année.

    Créée en 2008, Espaces Atypiques compte aujourd’hui 12 agences, dont plus de la moitié a ouvert l'année passée, pour un chiffre d’affaires, en 2015, de 3,3 millions d’euros. Le réseau vise une augmentation de plus de 60% de son chiffre d'affaires en 2016 pour atteindre les 5,5 millions d'euros. Pour répondre à la demande grandissante en biens atypiques et contemporains, 6 à 8 agences devraient voir le jour en 2016. Les secteurs de Montpellier (34), Toulouse (31), Avignon (84), Nice (06), Strasbourg (67), Rouen (76) et Arras (62), ainsi que les départements du Var, de l'Essonne et de la Seine-et-Marne sont prioritairement visés. Un déploiement hors des frontières de l'hexagone est également envisagé, dans les pays francophones limitrophes. Ces ouvertures vont permettre d'accentuer progressivement le maillage du territoire avec un développement toujours maîtrisé.

    UNE DEMANDE DE BIENS ATYPIQUES DE PLUS EN PLUS FORTE
    "L’année 2016 va être un bon cru. Le marché présente de belles perspectives. La part des biens tels que les lofts, maisons d’architectes, boutiques rénovées est croissante sur le marché. Le particulier devient de plus en plus friand de ce type de biens et nous avons l’ambition d’optimiser notre activité en profitant de cette croissance structurelle." explique Julien Haussy, fondateur du réseau.

    Espaces Atypiques mise également sur sa qualité de services haut de gamme ainsi que sur son positionnement de référent sur le marché de l’immobilier contemporain. Pour accompagner sa croissance, le réseau a déjà prévu d'étoffer ses équipes en interne et ainsi renforcer sa position de leader.

    UN POSITIONNEMENT ARTISTIQUE ET DÉCALÉ ASSUMÉ
    Avec un positionnement situé entre l’agence traditionnelle et celle de prestige, Espaces Atypiques fait office de pionnier et assume son côté décalé. L'enseigne recherche des franchisés qui partagent cette passion de la décoration et qui prônent des valeurs artistiques, en totale adéquation avec l'ADN de la marque.
    Pour Julien Haussy : "Cultiver cette différence permet de fédérer franchisés et clients autour de biens contemporains, atypiques, dont la force réside dans leur originalité".

    A propos d’Espaces Atypiques : créé en 2008 par Julien Haussy, Espaces Atypiques est un réseau immobilier jeune et dynamique qui se développe en franchise. Il est spécialisé dans la vente de biens hors-norme (loft, atelier, duplex, maison d’architecte…), ayant pour point commun leur aspect contemporain.
    www.espaces-atypiques.com


    votre commentaire
  • VALOPHIS et YESPARK s’attaquent aux problèmes de stationnement dans le Val-de-Marne

     

     

     

    Le groupe Valophis s'associe à une startup innovante
    Le 5 février 2016, le groupe VALOPHIS et la société YESPARK ont signé un partenariat original afin d’optimiser l’usage des places de parking vacantes du bailleur. Le premier bailleur du Val-de-Marne poursuit un double objectif : rentabiliser ses places vacantes tout en offrant une solution de stationnement innovante aux habitants du département. Pour le lancement du partenariat, 200 places seront référencées sur l’application mobile YESPARK.

    VALOPHIS : Vers une gestion innovante des parkings
    Depuis 2009, VALOPHIS HABITAT conduit une politique volontariste de modernisation et de sécurisation des parkings souterrains. Cette politique se traduit par des travaux importants de remise à niveau et le développement d'une gestion innovante. Grâce au partenariat signé avec la start-up YESPARK, les habitants du Val-de-Marne pourront louer une place de parking de VALOPHIS simplement en utilisant leur smartphone. Plusieurs communes accueilleront le service dans les semaines qui viennent : Saint-Mandé, Choisy-le-Roi, ou encore Villejuif. Le stationnement de surface dans ces villes s’avère particulièrement problématique et le développement de cette offre innovante représente une alternative adaptée. L’enjeu est de réguler la circulation en fluidifiant l’accès aux parkings privés vacants et ainsi de simplifier le quotidien des habitants du Val-de-Marne.

    YESPARK : Une application mobile pour louer une place de parking en quelques clics
    Aujourd’hui le service YESPARK référence près de 3 000 places en Ile-de-France. La signature de ce partenariat stratégique avec VALOPHIS HABITAT permet à la start-up de renforcer significativement son implantation sur le département du Val-de-Marne.
    L’application mobile YESPARK permet de louer une place au mois dans un parking souterrain. Quelques minutes suffisent pour trouver une place et s'abonner, le tout sans dossier papier ni caution. L'automobiliste peut ensuite accéder directement au parking grâce à la télécommande numérique qui apparait sur son smartphone.

    Contact Presse :
    Charles PFISTER – charles.pfister@yespark.fr – 06 32 06 07 23 – www.yespark.fr

    A propos de Yespark : La société Yespark a été créée en avril 2014 et référence aujourd’hui près de 3 000 places de stationnement au sein de son réseau de parkings en Ile-de-France. La société travaille déjà avec des bailleurs tels que PARIS HABITAT, la RIVP, la SNI ou encore la SIEMP.

    A propos de Valophis : Premier opérateur de logement social du Val-de-Marne, le groupe Valophis, est un groupement d’organismes Hlm qui gère 42 000 logements en Ile-de-France et construit plus de 1000 logements par an. Le groupe Valophis intervient sur l’ensemble des métiers du logement social, gestion, aménagement, rénovation urbaine et réhabilitation, construction en locatif et en accession sociale à la propriété.


    votre commentaire
  • LANCEMENT DU PROJET DU COMPLEXE HOTELIER PARIS PORTE DE MONTMARTRE

     

     

     

    SEH, premier groupe coopératif multimarque d’hôteliers indépendants en Europe, s’engage en partenariat avec la Caisse des Dépôts dans la construction d’un hôtel 3 étoiles de 185 chambres dans le nouveau quartier Binet-Montmartre, en pleine rénovation urbaine. Ce complexe hôtelier verra le jour au 2nd semestre 2018, il abritera aussi un restaurant ainsi que le futur siège de la coopérative. La réalisation de ce projet a été confiée à Spie batignolles immobilier. Les travaux commenceront mi 2016.


    Un nouvel hôtel au cœur de Paris
    SEH, en partenariat avec la Caisse des Dépôts, a signé avec Spie Batignolles Immobilier, un contrat de promotion immobilière pour la réalisation d’un programme mixte. Bénéficiant d’un emplacement parisien privilégié, le projet consiste en la réalisation d’un complexe hôtelier de 7200 m² regroupant notamment un hôtel 3 étoiles Qualys-Hotel de 185 chambres, un étage de bureaux permettant d’accueillir le siège de la SEH sur 800 m², un espace séminaires de 500 m², un restaurant de 320 m² en RDC (120 à 180 couverts) et des places de parking. La maîtrise d’œuvre a été confiée au cabinet d’architectes ECDM. Cet établissement répondra aux normes de construction HQE. Il sera conforme au plan climat de la ville de Paris et aux exigences Ecolabel Européen.


    Un investissement de 38 M€
    Cette initiative, qui répond à la volonté de la Ville de Paris d’un renouvellement urbain du quartier Binet Montmartre, a pu voir le jour grâce à l’esprit d’entreprise des hôteliers indépendants SEH. Le mode de financement du projet est spécifique : chaque hôtelier de la coopérative a notamment pu participer au projet en investissant dans SEH par le biais de titres participatifs. L’investissement a été surtout rendu possible par un engagement de la Caisse des Dépôts au côté de SEH ainsi que d’institutionnels de l’économie sociale et solidaire.


    Une porte d’entrée sur Paris Intra-muros
    Le complexe occupera une place stratégique avec des axes routiers structurants voyant passer 300 000 véhicules quotidiens (boulevard périphérique et boulevard des Maréchaux à moins de 100 mètres, autoroute A1 : Paris - Lille, Roissy, Francilienne A86 à 7 minutes), la proximité du 2ème aéroport européen, Roissy Charles de Gaulle et ses 61 millions de passagers mais aussi une facilité d’accès aux principaux points phares de la Capitale (Gare de l’Est & Gare du Nord à 7 minutes, Station Chatelet à 15 minutes et les principaux quartiers d’affaires du nord parisien à moins de 10 min).


    A propos de SEH
    Premier groupe hôtelier coopératif multimarque en Europe, la Société Européenne d’Hôtellerie totalise 535 hôtels et 19 000 chambres implantés dans 10 pays européens. Fort d’un savoir-faire capitalisant sur 45 années d’expérience, SEH accueille près de 4 millions de clients chaque année. Le groupe détient un portefeuille de 4 marques très complémentaires : Relais du Silence (demeures de caractères 3 à 5 étoiles), QUALYS-HOTEL (hôtels haut de gamme à forte personnalité 3 ou 4 étoiles), INTER-HOTEL (hôtels 2 à 3 étoiles), P’TIT DEJ-HOTEL, hôtels économiques (1 ou 2 étoiles). La philosophie de SEH repose sur le système coopératif : un réseau appartenant à ses membres, tous entrepreneurs indépendants où l’état d’esprit est fondé sur la solidarité, la transparence et la confiance. www.seh-hotels.com


    votre commentaire
  • EFIXENS Patrimoine : le cabinet de gestion idéal pour votre patrimoine

     

     

     

    Constituer et gérer son patrimoine
    Besoin d’être conseillé dans la création, l’optimisation et la gestion de votre patrimoine ? EFIXENS Patrimoine est le gestionnaire qu’il vous faut ! Cabinet de gestion patrimonial à Rillieux La Pape, près de Lyon, il construit pour ses clients une stratégie patrimoniale adaptée à leurs besoins et attentes. EFIXENS Patrimoine s’est spécialisé dans plusieurs solutions : investissement immobilier, investissement financier, épargne …
    Avec vous , le conseiller en investissement Patrimonial d’EFIXENS Patrimoine établira un bilan complet afin de vous apporter une stratégie patrimoniale sur-mesure en accord avec votre profil.

    Transmettre son patrimoine
    La gestion de patrimoine inclut également la transmission de ce dernier. Afin de protéger vos proches et de transmettre votre patrimoine dans les meilleures conditions, EFIXENS Patrimoine vous accompagnera et définira avec vous la meilleure stratégie à mettre en place.

    Réduire ses impôts
    Parce que Patrimoine ne rime pas forcément avec taxes élevées, EFIXENS Patrimoine dispose d’un panel de solutions pour que vous puissiez vous constituer un patrimoine tout en réduisant vos impôts.

    Vous souhaitez en savoir plus ? Contactez dès maintenant notre cabinet en gestion de patrimoine à Rillieux La Pape, près de Lyon au 04 78 98 93 97 pour effectuer un premier bilan patrimonial gratuit.


    votre commentaire